FORUM pour CHEVROLET de 55 56 57 et du '55'56'57 CLASSIC CHEVY CLUB FRANCE

Il concerne toutes les Chevrolet Bel Air, Two-Ten, One Fifty, Pick-up et Corvette des années 1955, 1956 & 1957
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quebec1955

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 25/01/2014

MessageSujet: Une petite histoire...   Mer 5 Fév 2014 - 18:53

Voici un texte que j'ai écrit il y a quelques années pour une revue locale. Bonne lecture.
Francois

L’achat de Monsieur Labonté.


M. Labonté n’aimait pas négocier. Pourtant, son beau-frère de la ville l’avait bien averti: on n’achète pas une auto neuve sans négocier férocement le prix avec le vendeur. Bien sûr, la Chevrolet Bel Air 1955 bleu et blanc du concessionnaire J.L. Drolet Automobiles à Québec l’intéressait beaucoup, mais il ne pouvait pas concevoir que le prix affiché de $ 2,500 n’était pas le prix réel de l’auto. M. Labonté venait de la campagne et en campagne, si on dit que l’on vend une vache $100, c’est qu’elle vaut $100. Annoncer qu’on vend quelque chose $150 pour  la laisser finalement à $100 était dans son esprit un peu apparenté à une tentative de vol.
Mais le monde de la ville était bien différent du monde de la campagne, aussi M. Labonté était-il nerveux, ce jeudi 26 mai 1955 en entrant chez le concessionnaire. Il était resté plusieurs minutes devant la vitrine, dans son costume du dimanche un peu démodé qui lui donnait un air de maffioso italien. La Chevrolet Bel Air bleu et blanc était vraiment l’auto de ses rêves, mais en bon campagnard pratique, il se voyait plutôt au volant du modèle 210, avec moins de chrome et d’une seule couleur, vert neptune.
Aussitôt entré, le vendeur s’était élancé vers lui; la fin du mois approchait et il désespérait d’obtenir le titre si convoité de « vendeur du mois ». C’est sans doute la nervosité de M. Labonté, sa peur du ridicule et sa surprise devant l’empressement du vendeur qui lui firent dire d’un ton plus agressif qu’il ne l’aurait voulu: « Combien pour la Chevrolet verte ? » En fait, il n’espérait pas grand chose de la fameuse négociation, et s’était déjà résigné à payer le prix indiqué de $2,400. Le vendeur, impressionné par l’allure et le ton de la voix, répondit: « Je peux vous la faire pour $2,300 et j’ajoute le chauffe-moteur. » M. Labonté se gratta la tête. Une seule phrase venait de lui faire économiser le prix d’une vache. Il aurait dû sauter immédiatement sur l’occasion, mais pris par surprise, il fronçait les sourcils et cherchait le piège.
Le vendeur s’apercevait bien de son hésitation et voyait déjà s’envoler sa commission. Au bout d’un moment, il se résigna à annoncer: « Bon, ça va pour $2,200 avec le chauffe-moteur, les flancs blancs et la radio. » M. Labonté n’était pas vraiment pressé. Son auto actuelle était une Chevrolet 1937 achetée en 1946, encore en très bon état. Aussi, il se dit qu’une petite gorgée à l’abreuvoir lui ferait le plus grand bien avant de dire oui à l’offre généreuse du vendeur. Lorsqu’il le vit tourner les talons, le vendeur désespéré s’écria: « Ma dernière offre, $2,100, chauffe-moteur, flancs-blancs, radio et filtre à l’huile ! » Là, M. Labonté hésitait pour de bon: allait-il signer tout de suite, la gorge sèche et boire après, ou aller boire et signer après? Il n’avait pas l’habitude de prendre des décisions si rapidement, aussi continuait-il à se gratter le menton avec un air de profonde réflexion. Signer d’abord et boire, ou boire d’abord et signer, telle était la question.
Le vendeur tout en sueur se balançait d’un pied sur l’autre et annonça tout à coup: « Attendez-moi, ne partez pas; je reviens tout de suite. » Et il s’élança vers une porte au fond de la salle. M. Labonté avait finalement décidé qu’il allait signer tout de suite et boire après; ce pauvre vendeur avait l’air d’avoir une envie pressante d’aller au petit coin et il ne fallait pas contrarier la nature. Le vendeur sortit rapidement du bureau et annonça: «  OK, c’est d’accord. J’ai vu le directeur. C’est bon pour $2,000 avec toutes les options et je vous laisse le Bel Air bleu et blanc pour ce prix. Mais je n’ai jamais rencontré un négociateur aussi dur que vous en affaires... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
puck57
Adhérent 567CCCF
Adhérent 567CCCF
avatar

Masculin Nombre de messages : 1612
Age : 51
Localisation : Rochecorbon (37)
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Une petite histoire...   Mer 5 Fév 2014 - 22:40

Bien belle histoire que voila, fiction ou réalité ??
En tous les cas, peu de chance pour que cela arrive à notre époque !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olds01

avatar

Masculin Nombre de messages : 630
Age : 45
Localisation : pont d'ain
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Une petite histoire...   Mer 5 Fév 2014 - 23:31

je pense que c'est l'histoire vraie de son père!!
françois,ta voiture et son histoire sont formidable!!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefthesecret
Adhérent 567CCCF
Adhérent 567CCCF
avatar

Masculin Nombre de messages : 2626
Age : 50
Localisation : Thônes (74)
Emploi/loisirs : Pêche, Chasse ..... Euh NON, CHEVY Bien sur
Humeur : En générale bonne !!!
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Une petite histoire...   Jeu 6 Fév 2014 - 5:21

J'aime bien ces petites histoires   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://567cccflesite.free.fr/
Mategot 56
Adhérent 567CCCF
Adhérent 567CCCF


Masculin Nombre de messages : 322
Age : 54
Localisation : Village Grolandais (prés de Chartres)
Emploi/loisirs : AUto,Moto,déco,peinture crépi
Humeur : à chier ou trés bonne c'est selon mais dans l'ensemble plutot bonne
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Une petite histoire...   Jeu 6 Fév 2014 - 18:38

Maintenant une part non négligeable des autos se vendent sur le net en theorie en " 4 minutes 30 " une myenne ! et je suis bien placé pour le savoir.
en revanche aucune négo possible ! autre temps autre meurs mais bien sympatique histoire   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite histoire...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite histoire...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite Histoire d'un Rennes Brest Rennes en vélo couché.
» comme c'est la veillée, une petite histoire...
» Une petite histoire.
» petite histoire alsacienne!!!
» La petite histoire d"une '65 ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM pour CHEVROLET de 55 56 57 et du '55'56'57 CLASSIC CHEVY CLUB FRANCE :: Gallerie de photos - Accessible par tous :: Chevy 55-
Sauter vers: